+ 41 22 552 62 26 info@enoilbioenergies.com

RECHERCHE

Home » Recherche » Au sujet de l’énergie de biomasse

Au sujet de l’énergie de biomasse

Le coût principal dans la production de biocarburants, en termes économiques et environnementaux, est celui lié à la biomasse comme matière première. A l’heure actuelle, le choix des matières premières est au coeur de la controverse au sujet des biocarburants à cause du recours aux technologies qui, d’une part, se basent, pour obtenir du combustible, sur des produits destinés à l’alimentation et d’autre part, provoquent des changements à grande échelle dans l’utilisation des terres.

Afin que les biocarburants aient une réelle importance dans le domaine de l’énergie, les matières premières pour la biomasse doivent être largement disponibles à faible coût et ne pas avoir un impact négatif sur l’environnement. C’est donc à partir de ces prémisses que nous avons concentré nos efforts et nos recherches sur le processus de la lignocellulose.

Lignocellulose – le composant non alimentaire des plantes correspond à cette description.

Les futures technologies auront pour but l’exploitation de l’énergie contenue dans la lignocellulose par la conversion des composants comme le glucose et les hydrates de carbone (complexes) en biocarburant

La biomasse lignocellulosique comprend :

  • Les déchets agricoles tels que la paille, le maïs et la bagasse (résidu fibreux de la canne à sucre).
  • Les déchets industriels tels que la sciure de bois et la pâte à papier.
  • La biomasse ligneuse provenant de l’exploitation forrestière.
  • Les déchets solides municipaux y compris les déchets alimentaires et de jardinage ainsi que les produits en papier.
  • Les cultures énergétiques spécifiques non alimentaires telles que le panic érigé (millet vivace).

La conversion de la biomasse en biocarburant doit d’abord passer par l’étape de l’hydrolyse, réaction chimique, dont est issu un substrat fermentescible et qui est également obtenu par la combinaison de traitements physiques, chimiques et enzymatiques.

Afin de parvenir à nos buts et d’atteindre nos objectifs, les chercheurs du programme d’Enoil Bioenergies Research Laboratories (EBERL) vont mettre en place les processus automatisés suivants :

  • L’hydrolyse complète des polymères polysaccharidiques produit du glucose à partir de cellulose (principal constituant de la paroi des cellules végétales) et d’un mélange complexe de sucres issus de l’hémicellulose (une des composantes du bois) dont les pentoses (xylose et arabinose) ainsi que les hexoses (glucose, mannose, galactose et rhamnose).
  • La deuxième étape est de faire fermenter l’hydrolysat en biocarburant. Afin d’atteindre une réelle efficacité dans le processus lié à la lignocellulose, il est souhaitable que les micro-organismes utilisent tous les éléments glucidiques (ou hydrates de carbone). C’est à ce stade que les bactéries du genre Clostridium sporogenes jouent leur atout et permettent la conversion complète des sucres lignocellulosiques en butanol et coproduits.

ZÉRO ÉMISSION

ENOIL BIOENERGIES

une société de biotechnologie et d’énergies renouvelables

Développer un Avenir Durable

 

 

 

 ENOIL BIOENERGIES S.A. SIÈGE SOCIAL SUCCURSALE CONTACTEZ-NOUS PLUS
est une société de biotechnologie et
d’énergies renouvelables
enregistrée en Suisse
Inscription No.
CH-660.0.696.013-9
Quai Gustave-Ador 54
1207 Genève
Suisse
Av. Mercier de Moulin 5 3960  Sierre, Valais
Suisse
Tel: +41 22 552 62 26
Fax: +41 22 525 30 70
info@enoilbioenergies.com
Formulaire de contact
Carrières
Relations presse